L'histoire des arachides

Les arachides sont connues aux États Unis depuis les premiers temps des colonies. Thomas Jefferson a écrit à propos de 'noix hachées' en Virginie.

Les arachides ont d'abord été domestiquées en Amérique du Sud, probablement au sud de la Bolivie.
Les cultivateurs y ont cultivé des 'pois de terre' pendant plus de 3,000 ans.
Lorsque Christophe Colomb est venu en Amérique, on pouvait trouver des arachides dans la plupart des régions au climat chaud.

Les portuguais ont introduit les arachides en Afrique où elles se sont très bien adaptées.
Les espagnols eux les ont introduites aux Philippines et dans le sud de l'Asie.
Auourd'hui, elles poussent partout là où le climat est chaud, tout autour de la terre.
La récolte d'une année moyenne est de plus de 40 milliards de livre!

Étrangement, sauf aux États Unis, très peu de gens mangent des arachides.
Ils ne savent pas apprécier l'excellent gôut ni les bénéfices pour la santé des arachides.
Et leurs enfants n'ont pas la chance d'apporter des sandwichs au beurre d'arachide et à la confiture à l'école!
Ils cultivent des arachides seulement pour leur huile qu'ils utilisent pour la cuisson, ou pour les lampes à l'huile.

Aux États Unis, les arachides étaient une délice réservé au Sud jusqu'après la guerre civile.
Les soldats venus du Nord sont revenus chez eux avec un goût marqué pour ce délice qu'ils avaient goûté dans le Sud. La popularité des arachides s'est alors répandue.
P. T. Barnum a commencé à vendre des arachides rôties pendant son cirque.
Les propriétaires de théâtres ont permis aux spectateurs des loges supérieures d'apporter des arachides pendant les représentations. Ainsi fût née le 'balcon des arachides', appelé 'peanut gallery'.

Les arachides ne sont pas des pois, ni des noix. Le terme botanique exact est 'fruits'. Par ailleurs, comme leur composition nutritionnelle est comme celle des noix véritables, avec le temps, elles ont été classées avec les noix.

Les graines sont plantées à la mi-printemps. Lorsque la fleur ressemblant à la fleur d'un pois a été fertilisée, une cosse se forme. La tige de la fleur s'allonge, repoussant ainsi la cosse dans la terre. À maturité, chaque cosse contient de un à quatre graines, ou arachides. Comme elles poussent dans la terre, plusieurs personnes se méprennent à penser que ce sont des tubercules ou des racines.

Au moment de la récolte, en août et septembre, les planteurs passent une lame de charrue affûtée à travers le champs. La lame coupe la racine en la faisant pivoter et ameublit la terre. Une secoueuse remonte les plants, secoue la terre et les laisse à nouveau tomber sur le sol en les retournant à l'envers, où on les laissera sécher pendant un à cinq jours.

Une machine les ramasse ensuite, et en retire les cosses. Les plants et les feuilles, sont conservées pour préparer de la nourriture pour les animaux. Le 'foin' des arachides est riche en protéines et de haute qualité. Les arachides sont séchées puis dirigées vers les marchés.

Aux États Unis, une grande partie de la récolte sert à la fabrication du beurre d'arachide. Le beurre d'arachide est peut-être un des meilleurs aliments 'santé'. Les Incas utiliser des arachides hachées finement et de la coca [substance extraite des feuilles de la coca, arbuste du Pérou dont les feuilles ont une action stimulante et qui fournit la cocaïne], pour soulager les maux de dents. Le beurre d'arachide tel quel était méconnu jusqu'en 1890. C'est en 1890, qu'un médecin de St-Louis l'a inventé pour avoir une alimentation au bon goût, riche en protéines et facile à digérer pour ses jeunes patients.

Les patients aimaient tellement la concoction du bon médecin qu'ils ont continué à en manger même après être guéris, et ils en ont partagé avec leurs amis. Comme toutes les mères peuvent le confirmer, les sandwichs au beurre d'arachide et à la gelée sont le No 1 des boîtes à lunch dans les écoles des États-Unis.

De toutes les variétés d'arachides cultivées, les arachides espagnoles à peau rouge et les arachides blanchies de la Virginie sont les préférées. On les retrouve toutes les deux rôties et salées, rôties mais non salées et natures, sur le marché. Elles sont délicieuses dans tellement de recettes différentes. On peut par exemple saupoudrer sa salade de poulet préférée d'arachides hachées, avant de la garnir de tranches d'olives noires.