L'histoire des noix de macadamia

Qu'ont en commun les ours koalas, les Démons de la Tasmanie et les noix de macadamia ?
Ils viennent tous de l'Australie.
Les macadamias poussent à l'état sauvage dans les forêts de la côte de Queensland et de New South Wales.
De tous les temps, c'est la seule plante d'origine australienne cultivée pour la consommation commerciale.

Les aborigènes se sont régalés de noix de macadamia comme source alimentaire pendant des années, tout comme les indiens américains se régalaient de pacanes.
Cet arbre a été décrit par écrit environ en 1857, par le Baron Ferdinand von Mueller, un botaniste australien important.
Il l'a nommé 'Macadamia Ternifolia', en l'honneur de son ami le Dr John MacAdam.
Autant que l'on sache, le Dr John MacAdam n'a jamais vu ni dégusté de noix de macadamia de sa vie.

En 1858, Walter Hill a commencé à cultiver ces arbres dans des conditions contrôlées au Jardin botanique de Brisbane, sur la côte de Queensland en Australie.
Il a engagé un jeune homme pour écaler quelques noix pour les planter.
Les aborigènes avaient dit aux colons anglais que les noix de macadamia étaient empoisonnées.
Hill a donc été terrorisé lorsqu'il a vu son jeune assistant manger des noix et paraître les aimer beaucoup.
Quelques jours plus tard, comme le garçon n'avait montré aucun signe de maladie, Hill lui-même en a mangé quelques-unes et voyant comme elles étaient délicieuses, il a commencé à en vanter les louanges à ses amis et à ses compagnons de travail. C'est ainsi qu'est née l'industrie de la commercialisation des noix de macadamia.

Le premier arbre qu'il a planté vivait encore et produisait encore des fruits 130 ans plus tard.

Les macadamias ont trouvé une nouvelle demeure, à Hawaii, en 1882. William Purvis a planté quelques graines près de Kukuiahaele sur la Grande Ile. En 2002, les 315,75 ares [18,000 acres] de plantation à Hawaii ont donné environ 114,400 kilos [52 millions de livres] de noix.

Les plantations d'Amérique centrale et de l'Afrique du Sud ont produit encore plus d'excellentes noix. Celles de l'Afrique du Sud sont souvent les préférées.

Dans des conditions tropicales, les arbres restent verts toute l'année. Ses fruits mûrissent pendant plusieurs mois, un peu comme les oranges et les pamplemousses. Cette longue période de mûrissement cause des problèmes pour la cueillette. Les planteurs doivent attendre que les noix tombent des arbres. Une fois sur la terre, les noix doivent être cueillies en dedans de quelques jours, sinon elles deviennent foncées. Ceci veut dire que plusieurs récoltes sont nécessaires pour chacun des arbres à chaque saison.

Il y a quelques années, les planteurs ont commencé à offrir de petits paquets de noix de macadamia rôties aux compagnies aériennes à rabais. Les agents de bord les offrent aux passagers en passant les breuvages. Celà n'a pas été long avant que des milliers de gens demandent: 'Où peut-on se procurer plus de ces délicieuses noix?' Une façon très habile de faire connaître ces noix.